woman sitting on gray stairs

La tenue de ces examens relève plus de notre capacité à gérer le confinement qu’à tester nos compétences

Je suis une personne anxieuse et à tendances dépressives. Depuis le début du confinement, toute cette situation me stresse énormément. De plus, je n’ai plus accès à mes séances de psy hebdomadaires suite aux mesures restrictives mises en places qui ne me convenaient pas. Je me retrouve alors seule face à mes problèmes et à mon anxiété et il m’est difficile d’en sortir. Je ne sais pas comment je vais réussir mes examens dans ces conditions. La tenue de ceux-ci m’angoisse encore plus et je passe des journées à m’inquiéter, à ne pouvoir rien faire d’autre que de rester clouée au lit alors que la date butoir approche…

Depuis toujours, j’ai besoin d’être dans un cadre spécifique de travail, un endroit calme pour réviser. Sans accès à une bibliothèque ou autre espace de travail qui sont disponibles en temps normaux, je n’arrive pas à me concentrer correctement, à travailler sur de longs horaires. J’ai peur de ne pouvoir réussir mes examens car chez moi il y a du bruit, des colocataires et d’autres distractions. Il m’est difficile de réviser et dans ces conditions si différentes de d’habitude, je sais que je ne pourrai pas fournir le travail que je fais d’habitude.. Pour moi la tenue de ces examens relève plus de notre capacité à gérer le confinement qu’à tester nos compétences.